L’École

L’école de Saint-Pierre de Mézoargues est la dernière classe unique du Département des Bouches-du-Rhône. Elle compte 18 élèves inscrits sur les listes de l’année scolaire 2020-2021. L’école regroupe les niveaux allant de la grande section de la maternelle jusqu’au CM2.

Pour des renseignements sur les inscriptions, veuillez contacter le secrétariat de la mairie.

L’école du village dans le journal (cliquez pour agrandir)

Portrait d’une classe atypique dans un cadre idyllique

Au bout d’une petite route de campagne, au beau milieu des champs de tournesols, d’abricotiers ou de pommiers, se trouve un endroit magique où chaque enfant qui sommeille en nous aurait rêvé de traîner ses fonds de culotte… Avec ses deux cent soixante âmes, Saint-Pierre-de-Mézoargues a la particularité d’accueillir la dernière classe unique des Bouches-du-Rhône !

Dans ce cadre bucolique, où le chat des voisins joue sur le muret de la cour et les dernières cigales chantent la fi n de l’été, vingt-deux élèves de maternelle et de cours élémentaire ont effectué leur rentrée scolaire. À l’étage de la petite école qui jouxte la mairie, une grande salle accueille l’ensemble des enfants, six élèves de grande section, six de CP, quatre de CE1, un de CE2 et cinq de CM1, ainsi que leur maîtresse, Élodie Dupont et un maître, Bruno Garnier qui intervient les mardis. En apparence, l’école est semblable à toutes les autres : une cour, des livres, des jeux… Pourtant son organisation est complètement bouleversée. Cinq tableaux blancs ornent les murs de la salle de classe face auxquels les chaises sont orientées. Une classe unique demande une organisation particulière. Élodie Dupont explique. « Je suis maîtresse de cinq niveaux à la fois ! Alors tous les matins, nous commençons par nous rassembler pour détailler les programmes de chaque section. Tout le monde écoute. Nous avons mis en place des codes couleur qui indiquent aux enfants le degré d’autonomie des exercices qu’ils doivent réaliser seuls, par deux, avec moi ou même parfois tous ensemble. Un système de tutorat permet également aux plus petits de solliciter l’aide d’un grand une fois qu’il a terminé son propre travail. »

Camille suit les cours de CE2 et sa petite sœur est en grande section de maternelle : « quand j’ai terminé mes devoirs, je regarde si Enza a besoin de moi… j’aime bien aller l’aider ». Cette entraide se poursuit jusque dans les couloirs, la cour ou en sorties lorsque les grands veillent tout naturellement sur les petits pour suivre ou se mettre en rang. Avec le temps, un esprit familial s’est instauré dans cette école où tout le monde se connaît et où, de fait, parents, enfants et personnel s’investissent dans la vie scolaire au quotidien. C’est ainsi que la fête de fi n d’année prend des allures de fête du village…Jean Brun, adjoint au Maire de Saint-Pierre-de- Mézoargues et vice-président de la communauté d’agglomération, conformément à la volonté constante de la municipalité, est particulièrement attentif à ce lieu de vie. « Nous sommes très attachés à la classe unique. Elle a toujours existé et elle est l’ultime lieu vivant de notre commune après la disparition du dernier commerce. Aussi, il est naturel que la municipalité soutienne son fonctionnement, en offrant notamment aux élèves la totalité des fournitures scolaires ». Pour cet ancien enseignant, il est important de tout mettre en œuvre pour préserver cette classe où autonomie et responsabilisation sont les maîtres-mots. Au fil des années, une relation de confiance et de solidarité s’est développée entre l’institutrice et l’équipe municipale pour toujours rendre l’école plus accueillante et chaleureuse. Une réalité qui prend forme, car aujourd’hui dans ce cadre verdoyant, quiconque devant cette école entend les rires des enfants et la voix de la maîtresse à l’étage, rêve d’avoir à nouveau 6 ans et un cartable sur le dos… portrait d’une classe atypique dans un cadre idyllique au bout d’une petite route de campagne, au beau milieu des champs de tournesols, d’abricotiers ou de pommiers, se trouve un endroit magique où chaque enfant qui sommeille en nous aurait rêvé de traîner ses fonds de culotte… Avec ses deux cent soixante âmes, Saint-Pierre-de-Mézoargues a la particularité d’accueillir la dernière classe unique des Bouches-du-Rhône !

Cette école, grâce à la dynamique instaurée par l’institutrice, participe à la mise en oeuvre d’un enseignement interactif unique. Une richesse que seule une classe multi-âges permet.

Laurence Quénet, Inspectrice de l’éducation nationale de la circonscription de Saint-Rémy-de-Provence.